Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2014

Conférence d'Eudes Baufreton sur la fiscalité audoise, organisée le jeudi 4 décembre 2014, par l'association "Défense des Contribuables Audois".

 eudes baufreton,défense contribuables audois,contribuables associés,4 décembre 2014,fiscalité audoise

31/10/2014

Limoux : "Ces impôts trop élevés sont un frein au développement".

 limoux renouveau,impôts trop élevés

 Monsieur le maire, vous écrivez dans le journal local du 17 octobre : fiscalité, la décrue est amorcée. Vous ne dites pas la vérité à nos concitoyens. Cette année, 1 % d'augmentation sur le foncier paraît une faible hausse, mais compte tenu que le taux communal est 50 % plus élevé que la moyenne nationale des villes de 10 000 à 20 000 habitants, l'impôt reste excessif et grève le budget des ménages. Moins de 50 % des familles limouxines s'acquittent de l'impôt et par voie de conséquence supportent la totalité de la charge fiscale dans un département classé 2e département le plus pauvre de France.
Ces impôts trop élevés sont aussi un frein important au développement économique. Les investisseurs ainsi que les particuliers préfèrent acheter ou investir dans les villages environnants plutôt que de subir le matraquage fiscal de Limoux.
Pour preuve, pendant la campagne des municipales, en février, il était annoncé que le PRAE serait occupé à plus de 50 % avec la création de 250 emplois. À ce jour, seule la Pépinière d'entreprises occupe les lieux…
Le centre-ville rentre dans le dispositif du contrat de ville, prouvant de ce fait la paupérisation de celui-ci. Certains s'en félicitent arguant que nous allons pouvoir obtenir des subventions. Nous pensons qu'il s'agit du résultat d'une politique qui frise l'imposture, incapable d'agir pour le bien commun, attendant les subsides étatiques, laissant la population dans un désarroi le plus total.
Les logements sociaux fleurissent autour de l'agglomération, pourquoi pas en ville ? Le projet de réhabilitation de l'ancienne école Victor-Hugo en appartements seniors est une bonne initiative qui n'arrive qu'après notre proposition des municipales.

Journal La Dépêche du Midi, Edition du 31 octobre 2014.

limoux renouveau,impôts trop élevés

25/10/2014

LA DEFENSE DES CONTRIBUABLES AUDOIS !

DCA - Défense1.jpg

 DCA - Défense.jpg
DEFENSE CONTRIBUABLES AUDOIS

http://dca-asso.simdif.com/index.html

défense des contribuables audois,pour défendre les contribuables

 

17/08/2014

C'est peut-être vrai, puisque Jean-Paul Dupré le dit ! Les impôts augmentent partout... sauf à Limoux !

STOP AU MATRAQUAGE FISCAL DES FRANÇAIS,
ET NOTAMMENT DES CLASSES MOYENNES !


Les fausses promesses de Jean-Paul Dupré, maire et député de Limoux, etc. etc, et celles de François Hollande, qui jurent ensemble de ne plus augmenter les impôts, ne nous feront pas oublier que pour 80 % des Français, l'impôt continue d'augmenter et que les paiements en septembre vont être très difficiles.
Pour une famille de classe moyenne, c'est près de 1000 euros en plus d'imposition.

Baisse d'impôts.jpg

15/06/2014

ABUS DE BIENS SOCIAUX ? SAURONS-NOUS UN JOUR POURQUOI LES LIMOUXINS PAIENT SEULS, AVEC LEURS IMPÔTS, LES FRAIS DE DEPLACEMENTS DU DEPUTE JEAN-PAUL DUPRE ?

 Question n° 13.jpg

Ces élus qui ruinent Limoux : un véhicule de fonction monsieur le Maire, une Peugeot 407, pourquoi… et surtout pour quel usage ?

Motus !
Je ne vous l'dirai pas. 
Non, non, non.
Soyez patients. 
Ne comptez pas sur moi 
pour trahir le secret.
Vous allez être surpris, 

Peugeot Dupré1.JPG

Dans leur grande mansuétude, les Limouxins ont accepté il y a près de trente ans la décision de leur Conseil municipal, qui attribuait une voiture de fonction à monsieur le Maire !
Ces braves gens, comprenaient fort bien que le premier magistrat de la ville ne pouvait se rendre à pied de son domicile de Flassian à la Mairie, du commissariat au bureau de poste, du centre des impôts au petit guichet de la rue Saint-Martin où il travaillait encore. Monsieur Dupré possédait bien un véhicule personnel, mais il lui en aurait coûté pour l’entretien, et de cela il ne voulait pas !  D’ailleurs, Jacqueline son épouse en avait constamment besoin !
Les Limouxins profondément conscients des hautes vertus du socialisme ont été émus par une telle situation de détresse morale et financière. Ils se sont donc cotisés, avec leur argent, avec leurs économies, avec leurs impôts, et ils ont acheté une petite bagnole, d’occasion et pas trop chère, à celui qui se démenait jusqu’à l’épuisement, pour faciliter leur existence.
Économe de ses thunes mais gaspilleur jusqu’à l’outrage des fonds publics, Jean-Paul Dupré n’a jamais imaginé au moins l’espace d’un instant, qu’il devrait un jour rendre des comptes sur l’usage privatif abusif du véhicule, qui lui était prêté afin de rendre plus facile son mandat de maire.
Pour une fois, les choses sont claires et relativement faciles à expliquer ! De la petite bagnole de seconde main économique, on est rapidement passé à la berline de standing immatriculée BZ 973 QN ; mais l’histoire ne s’arrête pas là !
Tout simple : quand la Peugeot 407, se trouve stationnée à Limoux, rue du Consulat, ce qui arrive peu fréquemment, tout est réglo, c’est la voiture de monsieur le Maire qui travaille dur au premier étage, dans son bureau de l’hôtel de ville.
Plus subtil : si ladite Peugeot 407, circule hors du département, près des plages d’Argelès par exemple, c’est répréhensible. Il y a fort à penser en effet que nous sommes en présence d’un sévère abus de bien public. Mais bon, le véhicule familial est tombé en panne au dernier moment, juste avant le départ en vacances, et il a bien fallu le remplacer !
Infiniment plus grave, la justice va chercher à comprendre car nous approchons dangereusement des limites du détournement de fonds publics : lorsque la berline de standing immatriculée BZ 973 QN, est garée chaque semaine, depuis des mois, depuis des années, sous le parking de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, c’est un délit lourd de conséquences.
Le député-maire n’a pas le droit d’augmenter au-delà du supportable les impôts des Limouxins pour leur faire payer les frais de déplacement qu’il engage afin de se rendre à l’Assemblée Nationale.
Le député n’est pas davantage autorisé à visiter une à une chaque commune de sa circonscription avec le véhicule de monsieur le maire au risque de se retrouver au mieux, s’il a vraiment de la chance, sur les bancs du tribunal correctionnel.
Le pouvoir rend fou dit-on, du moins inconscient ! Est-il possible de comprendre qu’un homme politique, qui gagne au bas mot 19 075 euros par mois, à qui l’Assemblée Nationale rembourse chaque mois 9 504 euros de frais de mandat, puisse un jour risquer la prison et la déchéance pour avoir voulu économiser sur le dos de la collectivité, l’achat, le carburant, les factures d’entretien d’une voiture consacrée à son activité parlementaire ? 
C’est légal ! Vous pouvez demander à monsieur le directeur des Finances Publiques, la copie des notes de frais remboursées au sieur Jean-Paul Dupré, maire ou député selon le cas, par les SEULS habitants de Limoux. Vous y verrez comme nous de bien curieuses pratiques, d’étonnantes facturations ! Âmes sensibles s’abstenir !

Gérard Jean
Devoir citoyen
2014.06.15 

Peugeot Dupré2.JPG
Monsieur le Maire travaille, tout est en ordre !jean-paul dupré,ces élus,ruinent limoux,peugeot 407,abus de bien public,détournement de fonds publics,maire,député