Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2014

Conférence d'Eudes Baufreton sur la fiscalité audoise, organisée le jeudi 4 décembre 2014, par l'association "Défense des Contribuables Audois".

 eudes baufreton,défense contribuables audois,contribuables associés,4 décembre 2014,fiscalité audoise

25/10/2014

A LIMOUX, LE COMMERCE EN CENTRE-VILLE FAIT TRISTE MINE ! LE JOURNAL L’INDÉPENDANT S'EN APERÇOIT ENFIN !

 l'indépendant,limoux,le commerce fait triste mine,centre-ville

Des rues désertes qui désespèrent les commerçants !
Journal L'Indépendant - Edition du 24 octobre 2014
Claude Delbourg - Photographie : Studion Guillaume.

Limoux, ville sinistrée !
Désastre sur la ville !
Rue de la Goutine

pierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vous
pierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vouspierre bac,ville ruinée,rue de la goutine,ville sinistrée,limouxins aidez-nous,soulevez-vous

02/06/2014

Mort programmée... par Dupré !

  Mort programmée... par Dupré !

Grand marché2.jpg  

Sur le même banc de ceux que je considère comme les mêmes accusés, voici les Social (os) et les Ump unis pour signer le grand marché transatlantique ?
M. Dupré, mouton s’il en est, va donc donner sa voix à ce traité qui menace certes l’Europe, mais aussi Limoux. Eh oui, nous en faisons partie... Les firmes américaines privées veulent une libération et non une protection des investissements. Les municipalités devront s’y conformer !
Une réglementation municipale pourra être attaquée par un groupe, par un investisseur américain, cela deviendra une entrave à notre « droit d’investir pour ce que nous voulons, où nous voulons, et d’en retirer le bénéfice que nous voulons » !
M. Dupré est d’accord, puisque le PS l’accepte... Terminés les appels d’offres régionaux qui permettaient aux artisans d’avoir un chantier, terminée la fourniture en papeterie par le libraire du coin, toute production locale sera également mise sur le marché des exigences américaines.
M. Dupré est d’accord, mouton d’abord, pour que les cantines scolaires soient approvisionnées par d’autres que les producteurs locaux... Et que deviendront les Appellations d’origine contrôlée ? Ce futur traité veut la mort de nos régions et Dupré accepte votre mort programmée, tant celle de Limoux que celle de sa circonscription.
Réagissons lors de la prochaine séance du Conseil municipal, par notre seule présence... silencieuse !  

Paul Genois
2014.06.02

N. B. - Bien qu'il partage notre lutte contre le grand marché transatlantique, le Parti de gauche de Limoux n'est pas associé à cet article.

16/05/2014

LES EAUX D'ALET-LES-BAINS SONT-ELLES VICTIMES D'UN ESCROC ?

L'homme d'affaires dubaïote Khaled Al Habahbeh en négociation avec la commune d'Alet a fait la une des journaux italiens, ils ont enquêté sur son passé douteux. 

eaux minérales,alet-les-bains,escroquerie,khaled al habahbeh 

Tel un phénix, l'entreprise d'embouteillage d'eau d'Alet les Bains devait renaître de ses cendres grâce à un investisseur miracle, un certain Khaled Al Habahbeh, venu tout droit d'un pays où elle fait terriblement défaut, les Émirats arabes unis. L'affaire ressemble quasiment un conte des Mille et une nuits moderne. Natif de Jordanie l'homme d'affaires de nationalité américaine et dont le siège social de ses sociétés serait à Dubaï, est arrivé en 2013 sur le sol alétois en sauveur providentiel, promettant monts et merveilles. On peut citer la construction d'une nouvelle usine d'embouteillage adossée à une fabrique de bouteilles en matière recyclable, dans le cadre d'un nouveau procédé écologique breveté, il parlait de la renaissance des anciens thermes et de l'édification d'un hôtel grand luxe… Ce n'était plus Alet-les-Bains mais Lourdes ou la caverne d'Ali Baba. Dans un premier temps les élus locaux furent sous le charme des promesses belles comme des mirages en or massif. Mais selon nos informations, plus les négociations avançaient, plus les intervenants se démultipliaient aux côtés du sulfureux Khaled Al Habahbeh et plus le doute s'installait parmi les locaux, jusqu'à ce que les élus se piquent de vérifier sur le net qu'elle est réellement cette nouvelle société mise sur la table des négociations, le groupe SMC, une holding tunisienne. Ils s'aperçoivent alors avec stupeur que les eaux d'Alet figuraient déjà en bonne place dans le vaisseau amiral de la société comme le dernier trophée au tableau de chasse, alors que bien évidemment rien n'était signé. Les avocats de la mairie intervenaient immédiatement pour faire cesser cette incongruité. Et les surprises ne s'arrêtent pas là. La mairie d'Alet apprenait que l'homme d'affaires faisait les gros titres de la presse italienne dans le cadre d'un sauvetage très contesté, d'une aciérie et de son haut-fourneau à Piombino, une usine employant des centaines ouvriers dans la province de Livourne en Italie, avec promesse de nettoyage des déchets industriels sur 85 ha pour la construction d'un hôtel 5 étoiles. Un sauvetage douteux qui devait capoter en début d'année, mis à mal par l'enquête des journalistes du journal économique Il Sole 24 Ore, tiré à 330 000 exemplaires, qui dévoile le passé délictueux de Khaled Al Habahbeh en l'accusant d'avoir passé 36 mois en prison aux États Unis en 2001 pour escroquerie au détriment d'une banque. Toujours selon le quotidien italien la spécialité de Monsieur Al Habahbeh serait de «falsifier des informations bancaires dans le but d'obtenir des prêts importants. D'autres condamnations plus graves viennent encore assombrir le passé trouble de ce magnat sans frontière.» Et les journalistes italiens de citer Limoux dans leurs articles : «Alors qu'il joue une grosse partie à Piombino, il engage une négociation avec la mairie de Limoux, en France, à laquelle il propose d'embouteiller son eau et de reproduire le succès d'Évian en ressuscitant ses thermes et les bains d'Alet-les-bains» Éconduit en Italie Khaled Al Habahbeh serait revenu à Alet il y a quelques jours et aurait rencontré la nouvelle maire Ghislaine Chafforeau. On ne connaît pas la teneur des discussions. À suivre.

La Dépêche du Midi
Edition du 15 mai 2014
Françoise Peytavie

HALLUCINANT ! L'AUDE VEUT VENDRE SON PLUS GROS TRESOR A L'ARABIE : JEAN-PAUL DUPRE OUBLIE LE DOSSIER ET S'ENDORT DANS L'AVION, SUR UNE MUSIQUE DE CARNAVAL !

Hallucinant ! L’Aude veut vendre son  plus gros trésor à l’Arabie : Jean-Paul Dupré oublie le dossier et s’endort dans l’avion, sur une musique de Carnaval !

Alet - Eau minérale.jpg
Nous le savons bien, la vérité froisse. Quelques esprits intentionnés, parmi ceux qui figurent sur la liste « Limoux PS Pour Tous », vont encore s’offusquer ! Ce n’est pourtant pas de notre faute si le maire et le député de Limoux trompent et mélangent les genres.

Nous n’y sommes pour rien ! Jean-Paul Dupré et ses complices socialistes votent la loi sur le cumul des mandats, puis ils veulent continuer d’être maire et député à la fois ! Comme le dit la sagesse populaire, ils demandent le beurre, l’argent du beurre, le porte-monnaie de la fermière et son baiser ! N’est-ce pas un bel exemple de négation dans la démocratie, assortie de la plus virulente malhonnêteté intellectuelle ?

Comme en dictature, Jean-Paul Dupré occupe une chaise de la mairie de Limoux, depuis le 14 mars 1977. Depuis 37 ans, sectaire, méchant et sans partage, il démolit plus qu’il ne construit. Grand bien fasse à son électorat âgé et indigent, qui se contente des gros trous de voirie bouchés au goudron à la va-vite, de quelques fleurs, d’un verre de Blanquette, d’un repas de quartier, d’une part de gâteau offerte par le généreux élu avec l’argent de nos impôts.

Depuis 37 ans, Jean-Paul Dupré choisit le social clientélisme, ruineux et sans intérêt. Nous préférerions qu’il s’occupe du bien être de nos enfants, de leur avenir, de l’eau consommable dont ils auront besoin parce qu’elle sera de plus en plus rare et de plus en plus chère !

Chacun le sait, l’eau d’Alet alimente en partie la ville de Limoux. L’exploitation commerciale est abandonnée depuis trois ans. Le gâchis est scandaleux, inimaginable pour un homme au cerveau normalement constitué.
L'une des plus importantes ressources minérales de France s'écoule en pure perte. Les sources d'Alet déversent dans l'Aude 300 litres d'eau à la seconde ; plus de 1000 M3 d'eau potable et minérale alimentent chaque heure qui passe... la mer Méditerranée !
Entre deux voyages aux frais de la princesse, au Vietnam et en Chine, le vice-président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale réfléchit, mais le trajet est long et il s’endort sur le dossier. Le sommeil porte conseil ! Dès son réveil, Pierre Durand, son acolyte des mauvais coups, lui apprend que l’on pourrait vendre la source minérale des eaux d’Alet au Qatar ou aux Émirats Arabes Unis ! En voilà une bonne idée dont s’amusent le président, l’adjoint, le maire et le député de Limoux !     

Le plus gros trésor de l’Aude vendu à l’Arabie… qui s’engagerait paraît-il par contrat à nous laisser quelques gouttes d’eau ! Adieu l’eau d’Alet du Pays Cathare. Bonjour l’incompétence et la bêtise. Ne dit-on pas que le cumul des mandats et l’argent qu’il rapporte peuvent sauver toutes les situations, même les plus ubuesques, n’est ce pas M. Dupré !

Gérard Jean

2014.01.27

Alet - Eau minérale - Carnaval.jpgCarnaval : les fêtes et l'eau d'Alet sur la Place
Journal Midi Libre
Edition du 17 février 2013 - X. C.

08/04/2014

LE GRAND MENSONGE !

 LE GRAND MENSONGE !

 Nous sommes en novembre 2012... Avec les mensonges du maire et du président de la Communauté de communes confondus dans un seul creuset, voici ce que la presse, c'est-à-dire les journaux locaux sont amenés à écrire :
« À terme, fin 2013, le Prea (Parc régional d’activité économique, situé sur la route départementale 118, sur la commune de Pieusse), générera plus de deux cents emplois » !
Fin juin 2013, même discours lors de la visite de chantier du Prea qui n’en finit pas d’être en chantier... La presse est toujours là, disponible à souhait pour flatter l’ego de nos élus.
Février 2014 : les élections ne sont pas loin. Alors, on revisite le chantier et l’on prend une fois de plus les médias locaux en otage. C’est désormais la promesse de 250 emplois... venus du Monde Entier !
On n’arrête pas le mensonge avec des « relais » qui se complaisent à faire passer celui-ci pour vérité. Chacun peut aller constater que l’on nous a menti, à ce niveau comme à tant d’autres ! Arriverons nous enfin à quitter ce bandeau qui nous aveugle ? Il faut, tout de même être naïf pour continuer à croire de telles balivernes, alors qu’il n’y a pas de miracle économique sur Limoux, même avec l’injection du « pognon » de la Région.  

Jacky Daguine

2014.04.08

Prae1.jpgPrae2.jpgPrae3.jpgjean-paul dupré,mensonge,parc régional d'activité économique,prea,presse,novembre 2012,juin 2013,février 2014,élections,250 emplois