Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2014

Ces élus qui nous ruinent : Dupré, Durand, Bardiès et consorts, politiciens enrichis par la politique, prenez de la graine !

Le conseiller général Stéphane Linou, veut « s'ancrer dans la réalité », en « donnant un coup de main » à ceux qui travaillent sur son canton.

Linou Stéphane1.jpg
"Les élus ne mesurent pas le degré d'exaspération et d'incompréhension que les gens éprouvent envers eux"
Photographie : Journal L'Indépendant - D. R.

Parce que le conseiller général du canton Castelnaudary Nord, Stéphane Linou, souhaite ne pas être "coupé de la réalité" de ceux qu'il représente, il vient d'annoncer qu'il s'apprête à se placer dans la "réalité du travail" de tout un chacun. "Durant deux demi-journées, le matin et l'après-midi, je serai en immersion totale avec des associations, des entrepreneurs, des commerçants etc., pour vivre le quotidien des gens qui travaillent sur le territoire. Par exemple, chez un restaurateur, je peux suivre son approvisionnement et ensuite travailler dans les cuisines…». Soit une démarche singulière de la part d'un élu et, en tout cas une façon de lutter contre les conséquences du pouvoir qui, dans les faits, a tendance à faire "décoller" de la réalité, n'importe quel être humain…

Être proche de "la réalité sociale du territoire"

Le conseiller général explique que sa démarche entre dans une logique de continuité, en rappelant qu'il s'est impliqué à titre personnel en tant que "locavore", de la même façon qu'il le fait auprès des citoyens, comme pompier volontaire, de façon à voir "la réalité sociale du territoire, tant dans les villes que dans les campagnes". Son projet est prévu pour être appliqué sur les 21 communes de son canton, y compris à Castelnaudary, avec le souhait de "commencer le plus tôt possible, en fonction de la programmation des conseils municipaux des villages". Car, après son "coup de main" auprès des travailleurs, Stéphane Linou envisage de faire en sorte que les personnes avec lesquelles il aura travaillé, soient invitées à rencontrer le conseil municipal. Il veut également proposer une permanence, en fin d'après midi, dans la mairie de la commune sur laquelle il officie. "Je souhaite recevoir les administrés, recevoir leurs questions, leurs propositions, leurs idées, leurs remarques".

Crédibilité

Sera-t-il rémunéré pour ses prestations ? "Non, bien sûr". Stéphane Linou qui, durant la dernière campagne municipale, a proposé de baisser de 10 % les rémunérations des élus (lire en encadré), la somme récoltée voulant servir "à amorcer la pompe à des cofinancements de projets", affirme "qu'il n'y a aucune raison pour que l'on ne demande qu'à la seule population, de faire des efforts". Combien gagne-t-il en tant que conseiller général ? "1 663 € nets sur 12 mois, les frais de déplacements pour le territoire des 21 communes étant compris dans ce salaire. Avant que je ne me mette en congé sans solde, comme salarié de la communauté de communes (Cdc), je percevais 1 800 € nets. Mon projet est dépourvu de toute démagogie, pas plus que de populisme : si nous ne sommes pas exemplaires, alors nous ne pouvons pas être crédibles".

Journal L'Indépendant
Edition du 26 avril 2014
Pierre Meunier.