Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/04/2014

A Limoux, Jean-Didier Carré vote contre le budget de la ville pour des raisons nationales !

Après une semaine de réflexion, le leader du Front de gauche à Limoux, Jean-Didier Carré, conseiller municipal de l'opposition, souhaite expliquer largement son choix de vote contre le budget communal :

Logo rond à gauche enfin1.jpgÀ travers mon vote, il ne s'agit pas de sanctionner les dépenses faites par la commune de Limoux pour l'aménagement des rues, des écoles, ni pénaliser les nombreuses associations sportives ou culturelles qui ont besoin de subventions pour exister. S'il n'était que de ces questions-là, j'aurais sans doute voté pour… Mon intervention ne se situe pas non plus sur le front ridicule de l'opposition systématique, mais au niveau des conséquences financières locales de décisions prises au niveau national. Le gouvernement, via son Premier Ministre, M. Valls, a décidé de renforcer le «pacte de responsabilité» avec les grandes entreprises, leur fournissant ainsi plus de 30 milliards d'aides publiques sur trois ans. Dans le même temps, le «pacte de solidarité» de 50 milliards (dont 10 milliards ponctionnés directement aux collectivités territoriales), qui permettrait de faire baisser la dette nationale, va obliger les collectivités territoriales, dont les communes, à sacrifier des aides dont elles ne bénéficieront plus. En d'autres temps, tous les sympathisants de gauche se seraient soulevés comme un seul homme face à une politique d'austérité que même M. Sarkozy n'aura pas osé mettre en place.… Au niveau de la ville de Limoux, ce sont 130 000 € qui seront retirés du budget ! C'est inacceptable ! Pire ! L'avenir nous montrera combien ce dispositif est économiquement inefficace et surtout combien il est humainement injuste, tant au niveau local qu'au niveau national.

Journal La Dépêche du Midi
Edition du 26 avril 2014
Propos recueillis par Françoise Peytavi.

Les commentaires sont fermés.