Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2014

Augustin Nasi, l'attaché parlementaire de Jean-Paul Dupré, est très nettement battu à Leucate !

 Augustin Nasi,
l'attaché parlementaire de Jean-Paul Dupré,
est très nettement battu à Leucate !
 

Nasi Augustin - L'Indépendant.jpg
L'attaché parlementaire de Jean-Paul Dupré : Augustin Nasi,
a violemment claqué la porte du Parti socialiste.
 Il ne sera pas maire de Leucate !
Photographie : Journal L'Indépendant.  

Jean-Paul Dupré caresse depuis longtemps l'espoir d'une domination sans limites, assimilable à une dictature. Son rêve serait d'influencer l'Assemblée Nationale avec son mandat de député ; de contrôler le Sénat par le biais de son chef de cabinet Gisèle Jourda ; d'avoir en main le Conseil régional au travers de l'action de la vice-présidente Hélène Giral, sa suppléante parlementaire ; de surveiller le Conseil général de l'Aude avec son homme lige, l'inconsistant Pierre Bardiès ; de régenter la Communauté de communes avec son serviteur à tout faire Pierre Durand, entièrement dévoué à la basse besogne ; de régner sur la ville de Limoux par l'intermédiaire du pâteux Jean-Pierre Tailhan qui deviendrait calife à la place du calife ; et pourquoi pas d'administrer le Monde !
Le maire de Limoux nous habitue depuis quarante ans aux mensonges, des plus raffinés aux plus grotesques ; il enfume son électorat comme nul autre ne sait le faire, mais nous ignorions encore qu'il était sacré grand chafouin et cachottier devant l'Éternel !
Comme le régent de la Couronne, notre potentat local fait distiller généreusement son image ainsi que les clabaudages qui servent son auguste personne, mais tel un despote, il est passé maître dans l'art de neutraliser l'information par voie de presse.
à la faveur des récentes élections municipales, nous avons appris ce qui nous avait été caché ! Jean-Paul Dupré envisageait d'étendre son pouvoir tentaculaire vers Narbonne et l'Est du département de l'Aude !
Il avait imaginé de propulser à la tête d'une liste "Leucate plurielle" son très discret attaché parlementaire : Augustin Nasi. Hélas, ce dernier qui avait violemment claqué la porte du Parti socialiste sans que personne à Limoux n'en soit informé, s'est bel et bien cassé les dents devant Michel Py.
Augustin Nasi a été très nettement battu à Leucate dès le premier tour de scrutin ! C'est peut-être là un indice supplémentaire, annonciateur de la fin de règne prochaine d'un socialiste terriblement assoiffé d'argent et de pouvoir. Pour le bien et la reconstruction de Limoux notre Ville, veuillez nous permettre d'y croire.  

Gérard JEAN

2014.03.31

jean-paul dupré,augustin nasi,attaché parlementaire,leucate,parti socialiste,leucate plurielle
Cette très belle photographie de l'affiche de campagne électorale consacrée à Augustin Nasi, a été réalisée par l'artiste : Carlos Da Silva - jcfpds@Yahoo.fr 

Et si j'avais hérité ?

 Et si j'avais hérité ?

Il me semble, que si l'on m'avait légué la ville, j'aurais dans un premier temps sauté de joie, car elle est la mienne, celle où je suis né...
Puis j'aurais trouvé lourd à porter cet héritage puisque, connaissant mes concitoyens et abordant avec eux dans les "petites" rues du centre-ville, les impôts et le manque de travaux, j'aurais eu honte. Aurais-je pu leur dire que j'étais l'héritier ?
On ne peut pas faire plus, quand on est déjà endetté jusqu'au cou ! Les économies ne se font jamais en période électorale et mon légataire a dépensé en six mois plus qu'en six années... la source est tarie !
Alors, si j'avais hérité, j'aurais, tel le Tartufe de Molière, refusé cette ambiguïté que l'on accepte ailleurs mais dont je ne veux pas : épouser la Ville et l'avoir comme Maîtresse.
Et oui, si j'avais hérité, je me serais occupé des Limouxins chers à mon cœur pour créer un renouveau sur la ville et non pour aller me disperser vers d'autres fonctions à Carcassonne, dans la Montagne Noire ou dans le Pays de Sault, voire le Kerkorb.
Oui, si j'avais hérité, j'aurais été Limouxin. Et sans aucun doute mes concitoyens en retireraient plus que cette dépense d'énergie dispersée en tous horizons... pour faire des simulacres de compétences et non pour investir de manière pérenne.  

Paul Genois

2014.03.31

30/03/2014

LE BLOG : LIMOUX 2017, NOUVEAU INSTRUMENT D'OPPOSITION CITOYENNE A L'USAGE DES HABITANTS DE LA VILLE DE LIMOUX.

LE BLOG : LIMOUX 2017
blog,limoux 2017,démocratie,opposition citoyenne

Le blog : Limoux 2017, va s'attacher à redonner de nouveaux espoirs à la population de Limoux, asphyxiée depuis plus d'un quart de siècle, par une gestion dangereuse, parce que solitaire et non démocratique.

Il s'agit d'un blog d'opposition citoyenne, libre de tout parti, indépendant de toute liste électorale susceptible d'être présentée au suffrage des électeurs. Il n'est rattaché à aucune idéologie politique particulière.

Nous mettrons en ligne toute information, tout document, tout communiqué ou tout article de presse déjà rendu public, susceptible d'informer et de pallier aux insuffisances des médias traditionnels.

Vous pouvez suivre notre actualité en mettant le lien ci-après dans vos "favoris" :
http://limoux2017.blogs.midilibre.com/

Vous avez aussi la possibilité de vous inscrire ou désinscrire de la newsletter et de communiquer par courrier à l'adresse :
le.forum@orange.fr

Toute l'équipe restera en permanence à l'écoute de vos pertinentes remarques et suggestions.

à bientôt, avec l'espérance d'un meilleur avenir.

LA FAUSSE PREUVE PAR "9"

 La fausse preuve par "9" 

Enfants, nous avons tous appris la preuve par neuf, pour savoir si nos divisions et autres opérations étaient justes... Aujourd'hui pour être assuré que ses calculs sont exacts, le Réélu emploie la même méthode et s'octroie 9 adjoints, alors que rien ne le lui imposait !
Avec cette nouvelle preuve par "9", il ajoute à la Commune, donc aux citoyens imposables, des frais supplémentaires qui auront pour conséquence la réduction de l'investissement. Cela, c'est de l'arithmétique primaire.
Au temps des consuls de la ville, seuls les gens aisés prétendaient à ces postes de responsabilités. Ils avaient les moyens de leurs ambitions. Aujourd'hui, c'est l'inverse et l'on siège pour s'enrichir aux dépens du petit peuple aveugle qui ne s'aperçoit pas qu'avec la preuve par "9", on peut aussi démontrer que l'addition d'un adjoint est une soustraction dans le budget... et donc une augmentation de nos impôts ! Le raisonnement mathématique est simple.
Et puis - cela prête à sourire - quand on est vieux, lorsque l'on a déjà usé plusieurs fauteuils en "salle du Peuple", il est normal, comme on a pu le constater lors de l'installation du Conseil municipal, que l'on veuille faire du "neuf", avec de l'ancien.
Ce n'est que de la restauration. Et même en partie détruite, l'autocratie qui régnait sur la ville, ne deviendra pas encore, même par "9", une jolie preuve de démocratie ! 

Paul Genois

2014.03.30 

pierre bac,dupré,nomination d'un adjoint supplémentaire,budget,impôts,autocratie,démocratie

ENNEMI DE LA DEMOCRATIE ?

 Ennemi de la Démocratie ? 

Avant l'installation du Conseil municipal, nous avons été tous rassemblés dans le bureau du premier magistrat de la ville.
Des femmes et des hommes, qui furent adversaires durant la campagne électorale, mais qui sont avant tout des Limouxins, se sont congratulés réciproquement avec le respect que chaque Limouxin doit à un autre Limouxin !
Toutes et tous ont salué M. Bac ! Un seul n'a pas daigné lui serrer la main : M. Dupré !
Il n'a pas considéré la tête de liste de "Limoux Renouveau" comme un adversaire, mais comme un ennemi. Ce qui fut remarqué et désapprouvé par la majorité de l'assistance.
Limoux est tellement devenue la "chose" du maire, que toute personne qui entre et brouille son jeu, devient un délateur agissant, dit-il, par "ignominie". Par conséquent, elle n'est plus à ses yeux respectable !
Ainsi Limoux devrait être politique, tel que Dupré l'entend ou ne pas être. Cette démocratie qu'il foule aux pieds, habitué à ne pas avoir eu des "contrariétés" comme un enfant gâté, apparaît pourtant aujourd'hui nécessaire à la moitié de la population de Limoux.
Ennemi de la Démocratie ? Il faudra qu'il s'habitue dorénavant à elle et qu'il réapprenne qu'un opposant en politique n'est pas un ennemi... surtout dans ma ville natale !   

Pierre Bac

2014.03.30

pierre bac,conseil municipal,démocratie,adversaire politique,non respect du chef de file de l'opposition,limoux renouveaupierre bac,conseil municipal,démocratie,adversaire politique,non respect du chef de file de l'opposition,limoux renouveau